Comment une infusion révolutionnera l’histoire des menstruations

Depuis quatre ans, je m’exaspèrais au moins six jours par mois. Je ne suis sûrement pas la seule. En plus de se retrouver l’entrejambe plein de sang, on a le système immunitaire qui fait la sieste, on endure crampes, fatigue, étourdissements, migraines et sensibilité émotionnelle. Oui, vite comme ça, je préfèrais prendre deux advils pis retourner me rouler en boule dans mon lit. Ou aller prendre un bain chaud (mauvais pour l’environnement, ne dure pas longtemps, mauvais pour ma peau sèche et sensible). Oui, vite comme ça, quand j’avais mes règles, je voulais simplement maudire mon corps pour tout ce qu’il m’infligeait.

Je me disais (avec raison) que c’est pas trippant de détester son corps (6×12=) 72 jours (je suis pourrie en maths, ce calcul est peut-être erroné) par an. Surtout que, considérant que j’aurais mes règles jusqu’à environ cinquante ans, ça voulait dire que je souffrirais pendant au moins (50-14=36, 36×72=) 2592 jours dans ma vie! C’est l’équivalent de (2592/365=) 7,10 ans! Au secours! Alors oui, je m’exaspérais, parce que j’entrais en guerre avec mon corps.

Parce qu’en prenant deux advils, j’ignorais la douleur, qui semblait se calmer, mais qui revenait en courant quelques heures après.

L’autre jour, je fouinais dans une épicerie naturelle, toute étourdie, tentant d’oublier mes crampes. Et puis soudain, devant moi, apparition divine. Une infusion biologique de feuilles de framboisier de la clef des champs pour réduire les symptômes liés aux menstruations. Je n’ai jamais eu aussi hâte de boire un thé de toute ma vie. Et je n’ai pas été déçue du tout.

Non seulement ça goûte super bon et c’est chaud et rassurant, mais environ quinze minutes après avoir bu une tasse, je n’ai plus aucun symptôme. Si tu as déjà eu des règles comme les miennes (très très difficiles à endurer), je sais que c’est probablement dur à croire. Mais c’est vrai pour vrai de vrai. Pas de migraines, pas de crampes, pas d’étourdissements. Plus de calme et de focus dans la tête.

Il m’est arrivé certains jours d’être prise par surprise avec une migraine alors que j’étais hors de chez moi, sans thé chaud pour me soulager, mais j’ai découvert que les cafés qui servent des thés ont souvent sur leur menu des infusions à la feuille de framboisier (à Québec, c’est entre autres le cas pour le café Saint-Henri et le café Pékoe). Qui sait, peut-être que cette information pourrait un jour sauver une vie!

Toute cette histoire de thé m’a emmenée à la réflexion suivante:

Peut-être que les symptômes que m’envoie mon corps ne sont pas faits pour être combattus, mais écoutés. Qu’ils sont des messages et qu’il faut leur répondre au lieu de les recouvrir d’anti-douleurs et de les oublier, pour se fâcher ensuite.

En gros, écoutes ton corps et bois ton litre de thé quotidien.

xoxo

Advertisements

2 réflexions sur “Comment une infusion révolutionnera l’histoire des menstruations

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s