Quatre choses que j’ai découvertes après un mois de véganisme.

Même si la transition du végétarisme au véganisme n’a pas été très difficile pour moi, ça ne demeure pas moins un gros changement. Et qui dit changement dit réflexions et réalisations. Voici donc les quatre choses que j’ai découvertes durant les 30 derniers jours. 



1. Être informé sur le végansime rend la transition vraiment plus facile.
D’abord, quand ta famille voudra en savoir plus sur ton changement d’alimentation, tu vas pouvoir leur répondre. Ça évite beaucoup de malentendus, d’avoir des faits à citer. Puis, beaucoup de personnes sont simplement curieuses et c’est chouette de pouvoir échanger avec eux. Je te suggère fortement d’aller écouter le documentaire cowspiracy. Pour l’aspect environnemental, il est pas mal convaincant. Et Emily de « vegan nugget » sur YouTube répond bien aux questions comme « pourquoi est-ce que c’est pas éthique de manger des œufs ? ». Finalement, il ne faudrait pas oublier qu’en étant bien informé, tu seras capable de te souvenir de tes convictions. Ça, ce sera pratique lorsque tu croiseras une vitrine de pâtisseries ! 

2. J’aime encore plus la nourriture maintenant.
C’est vrai, en devenant végane j’ai comme accepté que c’était un mode de vie « restrictif ». J’ai fait une croix sur les pizzas au fromage et les meringues, par exemple. Ce sont des choses que j’aimais beaucoup, mais ça ne me manque pas. D’abord devenir végane me pousse à goûter à plein de nouvelles choses ou à essayer des nouvelles recettes, ce qui garde mon palais heureux. Et puis, chaque fois que je vois un gâteau sans produits laitiers ni oeufs, une nouvelle sorte de lait végétal, une option végane dans un restaurant, whatever, je viens tout énervée pis j’apprécie encore plus chaque repas.

3. Il y a plus de personnes véganes dans ma ville que ce que je croyais.
Je sais pas si c’est moi qui le remarque plus maintenant, ou il y a vraiment une mobilisation ces temps-ci. Un après-midi, je marche en haute-ville et je me retrouve sur des trottoirs colorés de messages à la craie : « go vegan ». En deux mois, un bar à smoothies, un resto vegan et zéro déchet ainsi qu’un restaurant de sushis et bols poké (avec plusieurs options véganes) ouvrent sur la même rue. Dans un café que je fréquentais déjà, certains des desserts sont végétaliens, et moi je n’en avais aucune idée ! Je rencontre des québécois véganes sur Instagram et tombe sur un magazine montréalais qui porte sur le sujet. Tout ça est vraiment encourageant.



4. Le déjeuner peut vraiment être un repas agréable.
J’ai toujours eu l’habitude de déjeuner rapidement avant d’aller à l’école sans prendre le temps d’apprécier ce repas. Même que la plupart du temps, je me faisais juste un smoothie que je buvais pendant mon premier cours. C’était mieux que rien, mais tout de même. Comme je l’ai dit au #2, j’ai envie d’essayer plein de nouvelles recettes. Des crêpes ou du pain doré végétalien, qui n’a pas envie d’essayer ? Et puis j’ai découvert les « overnight oats », c’est vraiment délicieux, tu demanderas ce qu’il en pense à Pinterest! 
 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s