Déprime pascale et tyrans chocolatés.

Troisième dimanche d’avril. J’ai passé la nuit à pleurer les veaux assassinés, les enfants de la côte d’ivoire exploités, et je me réveille les yeux gonflés par l’impuissance. La seule chose que je puisse faire, c’est te partager ici ma frustration, dans l’espoir d’avoir un impact sur la vie d’un autre humain.

FullSizeRender

Ça, c’est ma face de déprimée pascale, et tu t’apprêtes à connaître son origine. 

Mars Inc., Nestle SA, Hershey Foods, Kraft Foods, Cadbury Schweppes et Ferrero Spa sont des multinationales qui se partagent actuellement 58% de la transformation et de la distribution du chocolat et de ses produits dérivés. Tu t’en doutes bien, pour garder leur pouvoir, elles sont prêtes à tout.

 

D’abord, dans le chocolat, on retrouve du lait. Et pour faire du lait, il faut une vache. Et pour que cette vache produise du lait, elle doit donner naissance à un petit. Les veaux sont bien souvent séparés de leur mère dans les 24 heures suivant leur naissance. Où vont ils ? À l’abattoir, évidemment. Et, bien qu’elles aient une espérance de vie d’au moins vingt ans, les vaches laitières sont généralement abattues après cinq ans, épuisées par une production de lait intensive.

Mais la tyrannie des multinationales ne s’arrête pas là. Non seulement elles établissent une hiérarchie entre les espèces animales, mais elles se permettent de profiter d’autres humains. En Afrique de l’ouest, plusieurs enfants travaillent à temps plein dans des fermes de cacao. Leurs conditions de travail sont dangereuses et pénibles. Transport de charges lourdes, exposition à des substances toxiques, travail forcé et non payé… si un seul enfant subissait cela en occident, ce serait un scandale. Mais qu’entre 300 000 et un million d’enfants en Côte d’Ivoire soient traités ainsi chaque jour, ça ne choque personne.  Et ici je ne parle même pas de la famine qui menace ce pays, en partie parce que les grosses compagnies utilisent toutes les terres et l’énergie des agriculteurs et habitants locaux.

 

Malgré tout, sache qu’il y a de l’espoir. Entre 2005 et 2008, les ventes de chocolat équitable au Canada ont augmenté de 550%. Aussi, le mode de vie végétalien n’a jamais été aussi populaire. Derrière les tulipes de plastique et les poules en chocolat se cache un carnage terrible et inutile, mais maintenant tu le sais. Maintenant tu peux te battre contre ce chaos pastel.

 

Sources :

l214.com

equiterre.org 

lemonde.fr

 

 

 

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s