Je n’en veux pas, de leur pétrole.

Allô, toi !

Aujourd’hui je viens te parler d’environnement. J’en ai presque jamais parlé ici, ce qui est curieux puisque c’est quelque chose de très important pour moi. Bref. Il y a un projet qui me préoccupe depuis plus d’un an et auquel je m’oppose fortement : c’est l’oléoduc Énergie Est. C’est quoi ce projet ? En gros, transporter du pétrole des sables bitumineux depuis l’Alberta, le Manitoba et la Saskatchewan jusqu’au Nouveau-Brunswick. Ce qui m’agace, c’est que la compagnie veut faire passer le pipeline par le Québec. Ça toucherait le fleuve Saint-Laurent, la rivière L’Assomption, la rivière Outaouais et plusieurs autres cours d’eau (860 cours d’eau en tout !) qui ont non seulement un écosystème fragile mais qui alimentent également le Québec en eau potable. Accepter le passage de cet oléoduc aurait des conséquences sur plusieurs aspects environnementaux comme :
– La pollution de l’eau potable
– La pollution de la faune et la flore des cours d’eau
– La pollution des sols des cours d’eau
(Il y a également d’autres aspects environnementaux plus complexes dont je ne parlerai pas ici mais qui comptent autant !)

Le Saint-Laurent, vu de Charlevioix

Récemment, le BAPE (Bureau des Audiences Publiques Environnementales) a proposé aux citoyens (c’est moi, ça, le citoyen !) de faire entendre leur voix au gouvernement et de montrer leur désaccord avec ce projet, puisque c’est nous qui subiront les conséquences de l’oléoduc, positives ou pas. Je n’ai pas hésité à faire part de mon opinion au BAPE. Rédiger ce texte m’a forcée à m’informer d’avantage. J’ai lu beaucoup de documents (que je listerai à la fin de l’article) et je t’avoue que, à un moments, j’ai eu envie de pleurer, de me révolter, en voyant tous les impacts que peut avoir ce pipeline (et ce souvent des impacts qu’on ignore ou auxquels on avait pas pensé). J’ai donc envie de te partager tout ce que j’ai appris pour que tu puisses comprendre les enjeux, sans avoir pour autant à te taper tous les gros documents ! Avant de commencer, je te rappelles rapidement les trois aspects dont je vais te parler ici : la pollution de l’eau potable, les atteintes à la biodiversité (les poissons et les plantes) et finalement la pollution des sols des cours d’eau.

Le Saint-Laurent, vu de Tourelle (Gaspésie)

Commençons avec la pollution de l’eau potable

L’oléoduc traverserait 860 cours d’eau. Un des problèmes est la contamination de l’eau au moment de la construction des pipelines (qui requiert un forage souterrain). Des acides, métaux et d’autres contaminants se retrouveraient dans l’eau. Tout ça est non seulement toxique pour les poissons, mais aussi pour les humains qui consomment les poissons et l’eau.
Un autre enjeu concerne les déversements. Les systèmes de surveillances de fuites que TransCanada prévoit ne pourraient pas détecter une fuite de moins de 1,5% du volume total de l’oléoduc. Vite comme ça, tu dois te dire que 1,5% ce n’est rien. Mais détrompes toi : ça équivaut à 2,6 millions de Litres PAR JOUR, sans compter que ça peut prendre plusieurs semaines avant de découvrir la fuite.
Voici un extrait d’un document rédigé par Savaria, concernant un potentiel déversement dans la rivière L’Assomption :

« En cas de déversement, le pétrole brut pourrait atteindre les sédiments et la ligne du rivage. Malgré un temps d’intervention de moins de 2 h, la prise d’eau potable située à l’aval du déversement sera touchée, et par conséquent, les citoyens des municipalités du secteur seront privés d’eau potable. De plus, un déversement d’importance aurait un impact sur l’écosystème aquatique ainsi que sur les activités récréatives.
L’impact sur la prise d’eau potable située à l’aval du déversement obligera les citoyens à se tourner vers l’utilisation massive d’eau embouteillée.  »

Pour faire un résumé, quand il y a un déversement, ça merde. Et malheureusement, les déversements sont inévitables un jour ou l’autre.

Le Saint-Laurent, vu de Lotbinière

Maintenant, la pollution des sols des cours d’eau

En ce qui concerne les sols des cours d’eau, l’oléoduc utiliserait (entre autres) du pétrole des sables bitumineux. Ce type de pétrole coule et se retrouve au fond des cours d’eau. Il existe très peu d’expertise de nettoyage pour ce genre d’incidents et la durée de travaux de nettoyage peut s’étendre sur une période de 3 mois à 5 ans. Ouais. Ça fait peur, effectivement.
Et les animaux marins ?

Plusieurs facteurs lors de la construction d’un pipeline ou lors d’un déversement peuvent provoquer l’augmentation de sédiments, ce qui rend les poissons plus stressés. Ça nuit à leurs interactions sociales, leur reproduction et leur capacité à se nourrir. L’augmentation de sédiments fait aussi croître les risques de mortalité. Et puis des habitats seront inévitablement détruits lors de la construction des pipelines. Sans compter que le bruit et la présence de machinerie ont un grand impact sur le comportement des espèces sous-marines.

Le Saint-Laurent vu de la ville de Québec

Finalement, en ce qui concerne la végétation…

Le transport de machinerie d’un écosystème à l’autre emmène de nouvelles espèces de plantes non-indigènes qui peuvent perturber l’écosystème. Aussi, on devra retirer de la zone où se trouvera le pipeline les végétaux qui y vivaient. Des herbicides risquent alors d’être utilisés. Quant aux plantes sur les rives des cours d’eau, elles pourraient êtres touchées par les contaminants présents dans l’eau.

Il faut garder en tête que l’eau est la base de la vie.
L’eau potable n’est pas optionnelle.
Les impacts environnementaux sont réels et ne sont pas négligeables.
Il m’apparaît inacceptable de mettre en danger l’eau potable et la santé d’autant de Québécois. Quant à la biodiversité du fleuve, c’est une richesse qu’on se doit de protéger.
Il y a une sagesse amérindienne qui dit : « Notre terre, nous ne l’avons pas héritée de nos parents ; nous l’empruntons à nos enfants. » Je refuse de leur laisser un fleuve sali par l’argent. Je m’oppose au projet d’oléoduc Énergie Est pour la santé et l’environnement.

Il y a plusieurs autres problématiques autour de ce projet, qu’elles soient sociales ou économiques, mais c’est moins mon domaine.. Je te laisse explorer tout ça toi-même, et je t’invite à aller faire un tour sur les sites suivants où j’ai trouvé des infos fort pratiques !
J’espère de tout cœur que je t’aurai appris de nouvelles choses, que je t’aurai ouvert les yeux.. Ou tout simplement que mon petit article t’auras plus !

À bientôt !

Le Saint-Laurent, vu de Eel River Crossing

Les photos sont de moi, si elles te plaisent retrouves-moi sur Instagram sous le nom de @alsyd_  !
Ah et j’oubliais : voici les documents, très complets et compréhensibles qui m’ont permis de rédiger cet article  !
Étude des impacts d’un déversement sur le territoire de la Communauté métropolitaine de Montréal, par Savaria :
http://cmm.qc.ca/fileadmin/user_upload/documents/20150514_oleoduc-energie-est_rapport.pdf

Rapport sur les impacts du projet oléoduc énergie est dans la mrc d’Autray :
http://www.mrcautray.com/uploads/editor/file/Rapport%20Autray%20FinaleREDUIT(1).pdf

Préoccupations et recommandations à l’égard des impacts hydrologiques sur les milieux humides touchés par le projet d’oléoduc énergie est sur le territoire de la cmq :
http://www.cmquebec.qc.ca/_media/document/1475/rapport-final-milieux-humides.pdf

Vulnérabilité et exposition de l’estuaire fluvial du St-Laurent dans la région de la cmq :
http://www.cmquebec.qc.ca/_media/document/1475/rapport-final-fleuve-st-laurent.pdf

Étude sur les traverses de cours d’eau dans le cadre de la construction et de l’exploitation de pipelines au Québec :
https://hydrocarbures.gouv.qc.ca/documents/etudes/GTRA03.pdf

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s