Les bouquins de mars.

En mars, j’ai lu beaucoup, beaucoup, beaucoup. Je dois avoir commencé (et abandonné) au moins 5 livres. Ils ne me plaisaient pas… Sinon, il y en a un qui est en cours de lecture, Les blondes, d’Emily Schulz. Je l’adore ! Je devrais le terminer bientôt alors vous en entendrez parler éventuellement…

Mais bien sur, j’ai terminé certains bouquins aussi ! Enfin… Deux. Mais deux, c’est mieux que rien, non ?

Ces deux livres mettent en vedette deux garçons de 15 ans (mon âge, tiens !) et ce qui est drôle, c’est que c’est un pur hasard !

Voici sans plus attendre les livres que j’ai lu durant le mois de mars !

image

1.Slam, de Nick Hornby
Je n’avais jamais lu Nick Hornby, je ne sais pas pourquoi d’ailleurs. On dirait que quand on parle trop de quelque chose, ça ne m’attire pas. Comme Hunger Games ou Harry Potter, tout le monde en parle et est en extase devant ces livres, donc ils ne m’attirent pas, c’est comme ça. Et comme Nick Hornby est très connu, bah je ne m’y suis pas intéressé. J’ai l’air snob de dire ça mais que voulez-vous, c’est la vérité.

Par contre, Slam a su attirer mon attention. J’aime faire du skate, je suis loin d’être une pro mais j’aime ça. Et Sam, le personnage principal et narrateur, est un skateur. Alors j’ai décidé de lire le livre. Je n’ai pas été déçue, au bout de deux jours j’avais littéralement dévoré, englouti ce roman qui mélange skate, adolescentes enceintes, premiers amours, Starbucks et vie de famille.

Même si le personnage principal est un adolescent, c’est un livre qui plairait à des adultes. Ma mère l’a bien aimé d’ailleurs. Moi j’ai adoré le ton de Sam, sa façon de parler à sa mère ou à ses amis qui est réaliste.

Note : 4/5

image

2. Le solo d’André, d’Alain Beaulieu

Ça c’est un très-mini-roman. Il fait à peine 90 pages et est écrit en très, très gros caractères. Mais ça ne change pas que ces quelques pages m’ont diverti.

Le solo d’André raconte l’histoire d’un jeune garçon assez timide et sensible dont la situation familiale est difficile. Mais bien sur, il a la guitare, sa passion, qui va tout simplement changer sa vie !

J’ai remarqué que nulle part dans le livre on mentionne son apparence physique, alors c’est à nous de nous imaginer le personnage. C’est ce qui est bien de ce petit roman, on peut très facilement « s’en approprier l’univers ».

Note : 4/5

image

Voilà voilà, c’est déjà tout…
Je vous souhaite de magnifiques lectures pour le mois à venir !
À bientôt !

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s